Interview de Valérie Dervaux

Peux-tu te présenter en 3 phrases ?

Valérie DERVAUX Coach de vie, éveilleuse de conscience pour femmes épanouies.

J’accompagne principalement les femmes à retrouver du sens et goût à la vie, à redevenir leur priorité, leur meilleure version d’elle-même et prendre leur destin en main en découvrant leur plein potentiel.

Mon travail consiste à leur faire prendre conscience de leurs pensées limitantes et d’apprendre à les transformer.

À quelle période de ta vie as-tu découvert que tu étais hypersensible ?

Je me suis toujours sentie différente mais j’en ai compris les raisons à mes 30 ans, lorsque ma vie a basculé suite à un divorce et que j’ai du tout reconstruire.

Quelles sont les 3 choses que tu aimes le plus en lien avec ton hypersensibilité ?

L’intuition, l’empathie, la positive attitude

Quelles sont tes 3 plus importantes valeurs dans la vie ?

L’authenticité, la persévérance, la foi

Quelles solutions as-tu trouvées pour gérer les principaux challenges de ton hypersensibilité, les côtés moins fun ?

Pour ma part, ceux sont les professionnels qui ont croisé mon chemin (coachs, thérapeutes, …) qui m’ont permis de comprendre, d’accepter mon hypersensibilité et d’oser enfin être moi dans toute mon entièreté et de l’assumer.

Quel est LE truc que tu as appris à propos de l’hypersensibilité qui a le plus changé ta vie ?

Qu’en fait ce n’est pas un fardeau, un poids mais au contraire un atout. C’est clairement un GPS interne. Mon hypersensibilité me permet de savoir de suite ce qui est bon pour moi ou non. Elle m’aide au quotidien à trouver mon équilibre dans tous les aspects de ma vie.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours professionnel ? Comment et pourquoi as-tu choisi ton métier actuel ?

J’ai été monitrice éducatrice en milieu spécialisé avec des enfants porteurs de handicaps moyens ou profonds. J’adorais cette profession. Et puis, petit à petit je me levais de plus en plus difficilement. Je ne trouvais plus de sens à ce que je faisais. Je voulais apporter une aide différente à ces jeunes. 

J’ai donc profité de mon congé parental pour me former à l’art-thérapie et coach en développement personnel et suis revenue à mon poste avec plein d’ambition et de projets dans ma tête. 

Mais la réalité m’a vite rattrapée …. Et les établissements avaient de moins en moins de moyens à disposition pour proposer ce genre de pratique. 

Et puis de rencontre en rencontre, j’ai décidé de me former en énergétique. C’est à partir de ce moment-là que j’ai découvert un autre monde, une autre réalité. Et depuis, je ne me suis plus arrêtée (Reïki, Lahochi, Soin Energétique, Isis, les couleurs d’Orion, EFT, Access Consciousness, Theta Healing, …). Et en parallèle à différentes techniques de coaching.

Et me suis lancée enfin lancée à mon compte en 2013. Mon accompagnement a évolué et aujourd’hui j’accompagne les femmes en coaching de vie. Ma technique se base sur le coaching holistique dont la spécificité est de se centrer sur la personne dans son ensemble, dans ses quatre dimensions que sont le physique, l’émotionnel, l’intellectuel et le spirituel.

Ce choix c’est fait de manière tout à fait naturelle. J’avais à cœur d’aider les femmes, qui comme moi à un moment donné de leur vie, se sont perdues, se sont laissées absorber par ce que leur famille, environnement, la société attendaient d’elles, sans prendre en compte leurs souhaits et leurs différences. Car nous sommes toutes et tous uniques et nos différences font nos forces. Je les accompagne pour redevenir maître de leur vie et passer à une nouvelle étape de la vie : LEUR VIE.

Est-ce que tu connais ton type de personnalité MBTI ?

ENFP

Est-ce que tu accepterais de nous parler un peu de ton enfance ? 

Je suis enfant unique, avec une mère française et un père sicilien. J’ai vécu une enfance partagée entre une mère très présente, sportive qui m’a fait découvrir de nombreuses choses culturellement. Et un père autoritaire, très dur et peu présent pour moi, peu de liens si ce n’est les reproches, les critiques et les cris.

J’ai connu la peur du père, la soumission de la mère, les attouchements (par un proche). Ma relation aux hommes a toujours été dans la soumission sans oser donner mon avis.

Si tu pouvais t’envoyer une lettre à toi-même dans le passé, à tes 16 ans, que te dirais-tu ? Quels mots choisirais-tu pour convaincre ton toi plus jeune de t’écouter ?

Il y a une chose importante que tu dois savoir et que tu dois comprendre. Toutes tes pensées créent ta réalité. Ce que tu vibres tu l’envoies à l’univers. Tout dans ce monde n’est qu’énergie. 

Il faut savoir également que ton mental peut être ton pire ennemi mais aussi ton meilleur ami. Il faut donc reprendre ton contrôle dessus et l’entraîner à penser de manière positive. Tu dois écouter ton cœur, ton âme, ton esprit plutôt que ta tête. 

Quels sont les 3 livres qui t’ont le plus influencé ? Pourquoi ?

Le développement personnel :

  • Lilou Macé et son défi « La magie au quotidien » qui a été l’un de mes 1er livres et qui m’a fait découvrir le monde énergétique, 
  • Gay Hendriks « Le grand Saut » il m’a permis de comprendre que nous avons tous nos limites inconscientes qui nous poussent à nous auto-saboter,
  • Rhonda Byrne « Le Secret » j’ai ainsi découvert la loi d’attraction et le pouvoir de la pensée.

Qui sont les 3 personnes qui t’inspirent le plus ? Pourquoi ?

Mon grand-père, Lilou Macé et Anthony Robbins.

Qu’est-ce que tu aimes le plus culturellement ?

Pour ma part ceux sont les voyages et la rencontre avec d’autres cultures et leur histoire.

À quoi ressemble ta journée parfaite ?

Dans mon lit, je commence par sourire à la vie et je remercie pour cette belle journée qui débute.

Puis, je gère le début de matinée en tant que maman avec mes enfants. Ensuite quand mon mari est parti au travail et mes enfants déposés à l’école, je commence mes rituels : activité sportive, visualisation avec la boule d’énergie et organisation de ma journée d’entrepreuneuse (marketing, coachings, créations de nouveaux projets). 

Ensuite, je débute mon activité. Et j’arrête en général à 16H00 pour reprendre ma casquette de ma maman.

Est-ce que tu pourrais nous partager une de tes habitudes où tu connais peu ou pas de gens faisant comme toi ?

Je m’accorde des pauses avec mon lapin et lui faisant des câlins et en posant mon front contre le sien c’est mon petit temps à moi de détente. 

Et j’adore me prendre un petit café soit posé sur un transat au soleil, soit sur mon canapé en admirant la vue sur les Vosges.

À quoi ressemblent tes meilleurs clients, ceux avec lesquels tu as le meilleur feeling ?

J’ai 2 types de clientèles :

Femme 25-30 ans célibataire sans enfant avec un job dans l’administratif. Elles commencent à se poser des questions sur le sens de leur vie, si elles ont envie de rester dans ce domaine. Sont attirés par la spiritualité mais en ont un peu peur, ne connaissent pas vraiment mais ça leur parle. Sont toutes hypersensibles. Adorent se retrouver dans la nature, pratique la danse le yoga ou l’équitation.

Elles savent toutes qu’elles ne veulent pas rentrer dans ce moule de maman, fonctionnaire (enfin avec le même job pour toute leur vie) et se sacrifiant pour leurs proches. Elles sentent qu’il y a autre chose de bien plus grand, mais ne savent pas encore quoi …

Femme 35-50 ans qui sont mères, mariées. Ne se retrouvent plus dans leur vie. Sont fatiguées, n’ont plus trop goût à la vie. Elles subissent plus leur quotidien que ne le vivement. Elles sont souvent exécrables avec leurs proches. Reproches tout leur mal être à leur mari, enfants, parents … elles se sont complètement perdues et ne savent plus comment continuer leur chemin. Mais une choses est certaine elles ne veulent plus continuer ainsi. Ne pratique plus d’activités sportives ou sociales.

Quels sont les principaux problèmes et les croyances limitantes de tes client.es ?

La peur du regard des autres, du jugement, du rejet, de l’abandon :

Je ne suis pas capable, je n’ose pas me montrer telle que je suis par peur du rejet et/ou de tout perdre. Pourquoi serais-je différente des autres ? pourquoi moi j’y arriverais ?

Comment les aides-tu à surmonter ces problèmes, compte tenu de leurs croyances préalables ?

Dans un 1er temps de prendre conscience de ces pensées limitantes, puis de les transformer par des techniques de reprogrammation du subconscient et de passer à l’action dans son quotidien. 

De comprendre que c’est notre mental et nos peurs qui nous empêchent d’avancer et de s’apercevoir que finalement rien n’est impossible, il faut juste passer à l’action.

Pour ceux qui sont intéressés par ton accompagnement, que doivent-ils faire ?

Ils peuvent simplement soit me contacter par email : contact@dervauxvalerie.com, soit en prenant rendez-vous directement en cliquant sur ce lien pour un appel révélation offert de 30 mn qui nous permettra d’échanger ensemble pour un 1er contact et d’aborder les difficultés rencontrées actuellement et de programmer ensemble un coaching si cela convient.

Ecrit par
D'autres articles de Kim
Interview d’Axelle Certin
Peux-tu te présenter en 3 phrases ?  Bonjour, je m’appelle Axelle Certin,...
Lire l'article
0 replies on “Interview de Valérie Dervaux”